Catherine, 48 ans

C’est lorsque je suis en soirée avec des amis que je me rends compte à quel point la solitude me pèse. Mais j’avoue que je suis difficile, alors plutôt que d’espérer un prince charmant afin de me marier, j’ai choisi de m’orienter vers des aventures plutôt éphémères avec des jeunes.

RelatedPost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *