Sylvie, 45 ans

Aujourd’hui que je n’ai plus d’enfants à charge, je rêve que d’une chose, me blottir contre le corps d’un jeune homme musclé pour passer de longues nuits coquines.

RelatedPost

Une réflexion au sujet de « Sylvie, 45 ans »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *